MOBILE WORLD CONGRESS

Luca de Meo au Mobile World Congress

SEAT révèle sa vision du futur de la conduite au Mobile World Congress dans un écosystème numérique permettant une nouvelle relation entre le conducteur, son véhicule et l’environnement. Le président de SEAT, Luca de Meo, a présenté aujourd'hui les principaux projets de développements dans le domaine de la connectivité et a annoncé que les véhicules de la marque seront équipés de ces innovations entre 2018 et 2019.

Les prévisions de trafic en temps réel, les recommandations faites en cours de route (restaurants, boutiques, services, etc.) sont quelques-unes des nouveautés présentées par SEAT lors du MWC. Après configuration de leur smartphone, les visiteurs ont pu s'asseoir dans un impressionnant simulateur et expérimenter ce que sera le futur de la conduite. Le simulateur comporte un assistant prédictif qui aide les conducteurs à optimiser leur temps, à anticiper leurs besoins et à proposer des suggestions automatiquement en fonction du contexte, avant même que les utilisateurs s'installent dans leur véhicule.

« L'objectif de SEAT est de progresser afin de devenir un leader dans les technologies qui nous permettront d'offrir une expérience facile, connectée et personnalisée » a annoncé de Meo.

Avec les trois futures grandes tendances de l'industrie automobile (voiture électrique, voiture autonome et voiture connectée), SEAT s'engage à se positionner pour relever les défis auxquels la marque sera confrontée dans les prochaines années. SEAT veut devenir un leader dans la connectivité automobile, et pour y parvenir, la marque développe un véritable écosystème numérique pour personnaliser et améliorer l'expérience utilisateur. « Le but de SEAT est de progresser afin de devenir un leader dans les technologies qui nous permettront d'offrir une expérience qui est simple, connectée et personnalisée ; des technologies comme celles que nous présentons aujourd'hui que nous prévoyons d’inclure dans nos modèles à partir de 2018-2019 », a annoncé Meo.

Parmi les nouveautés présentées par Luca de Meo, et en rapport avec la navigation en temps réel, le concept développé de navigation prédictive a été mis en avant. Ce système prédit les embouteillages avant qu’ils ne se produisent et suggère des itinéraires alternatifs. « Nous passons en moyenne 2 ans et demi de notre vie au volant, et pendant les heures de pointe à Barcelone, le temps de conduite peut augmenter de 50%. La navigation prédictive peut aider à résoudre ce problème, car les systèmes de navigation ne savent pas encore le faire », a déclaré Luca de Meo. Les systèmes sur lesquels travaille SEAT permettront de comparer les données de trafic en temps réel avec des facteurs tels que l'ouverture et la fermeture des écoles, la prévision du trafic lors des grands événements ou les conditions météorologiques.

« Jusqu'à ce que ces fonctionnalités deviennent une réalité, nous lançons le SEAT Dongle, qui sera sur le marché dans la deuxième partie de l'année », a annoncé de Meo. Le Dongle est un dispositif qui permet aux véhicules qui ne sont pas adaptés aux technologies numériques, comme celles vendues dans le passé, d'accéder aux services de connectivité dernière génération. Grâce à une connexion OBD (port de diagnostic embarqué), le Dongle extrait en toute sécurité les données de la voiture et l'envoie au smartphone pour interagir avec le véhicule via une application.

Metropolis:Lab Barcelone, à Pier01

SEAT continuera ses recherches sur la mobilité au SEAT-Run Metropolis Lab de Barcelone, le sixième centre de recherche du groupe Volkswagen après les 5 centres informatiques de Wolfsburg, Berlin, Munich et San Francisco. Comme annoncé par Meo, le centre sera opérationnel en avril.
« Le Metropolis : Lab Barcelone sera situé à Pier01, le siège de la Cité Technologique de Barcelone, un cadre idéal pour SEAT, proche de l’écosystème des start-ups de la ville nous permettant de consolider nos collaborations avec Barcelone » a souligné le président de SEAT.

Durant la première année, 23 spécialistes y travailleront, notamment des ingénieurs, des développeurs et des spécialistes dans le traitement des données. Des logiciels et des algorithmes seront développés, tous liés au service de la mobilité, à partir des données collectées depuis les véhicules, mais également les données sur le mouvement des piétons avec pour objectif de créer une relation plus simple, plus sûre et plus efficace entre les personnes et les véhicules en milieu urbain. L’équipe du Metropolis : Lab à Barcelone s’agrandira dans les prochaines années jusqu’à un effectif de 50 professionnels hautement qualifiés.

SEAT présente son prototype électrique de la Mii, la eMii pour promouvoir un projet d’autopartage de véhicule pour les employés du Metropolis : Lab Barcelone.

SEAT lance un projet pilote d’autopartage de véhicule au Metropolis : Lab Barcelone pour les spécialistes sur le site. À leur disposition, 10 eMii, le prototype électrique présenté par SEAT au Mobile World Congress. « Sur le stand, nous voyons la voiture qui nous permettra de tester l’utilisation de la technologie électrique sur des véhicules partagés. Cela ne veut pas dire que ce sera notre premier véhicule électrique, mais le véhicule idéal pour des tests à Barcelone » a souligné Meo.

Toutes les équipes de Pier01, environ 1 000 personnes, auront ces véhicules à disposition. La clé physique des Mii sera remplacée par un accès digital, spécialement conçu pour favoriser l’économie de partage.

SEAT Talks, 4YFN et YOMO

SEAT affiche également son potentiel numérique à travers les SEAT Talks, un programme de conférences où plusieurs intervenants échangent sur la connectivité et le rôle des technologies dans le domaine de la mobilité et de l’industrie automobile. Parmi les participants figurent des experts de renommée internationale tels que Johann Jungwirth, directeur numérique de Volkswagen AG, qui donnera sa conférence le mardi 28 ; Vicent Rosso, consultant et directeur général de BlaBlaCar ; le Professeur Enrique Dans de l'IE University ou Max Krasnykh et Nadav Zohar, de la société Gett.

En plus de ces intervenants, seront également présents les membres de l'équipe Easy Mobility, une société transverse à SEAT travaillant sur les solutions futures liées au numérique et à la recherche et développement, à l'expérience client et aux nouveaux secteurs d'activité. De même, certaines des start-ups avec lesquelles SEAT collabore pour développer les technologies de demain présenteront leurs projets sur le stand.

C’est dans ce contexte que SEAT organisera une Journée des Entrepreneurs le 2 mars. Les start-ups participant au programme SEAT Accelerator by Conect auront notamment l’occasion de présenter les avancées liées à leurs projets.

SEAT achève ainsi son ambitieuse participation à cette édition du Mobile World Congress en dehors même de l’événement principal avec son propre espace dédié au 4 Years From Now (4YFN), un rendez-vous organisé par le Mobile World Capital Barcelona afin de recruter de nouveaux talents qualifiés et familiers des environnements technologiques. De plus, la marque participera au YOMO (Youth Mobile Festival), un événement conçu pour permettre aux étudiants de toute l’Espagne d’étudier de plus près les sciences de la technologie. La marque leur donnera ainsi la possibilité de visiter Barcelone en 4D grâce à un système de réalité augmentée. À noter également que les véhicules de la société seront mis à la disposition des VIP et des conférenciers du MWC et du 4YFN pour leurs déplacements dans la ville.

Enfin, SEAT sera présent sur le stand de Sunhill, la solution spécialiste du paiement mobile, où trois voitures SEAT équipées de la technologie Full Link seront exposées. Les visiteurs pourront alors appréhender ses nouvelles fonctionnalités combinées à Travipay, l’application de réservation et de paiement de place de parking.