Trust Building Mesure

Qu’est-ce que la Trust Building Measure de SEAT ?

Avec la Trust Building Measure, SEAT informe ses clients qu’elle examinera toutes les plaintes dont il est prouvé qu’elles sont apparues à la suite de l’intervention technique effectuée sur les véhicules dotés d’un moteur diesel de type EA189 et qui concernent certaines pièces du moteur et du système de traitement des gaz d’échappement. La Trust Building Measure est valable pendant 24 mois à partir du moment où le véhicule bénéficie de l’intervention technique et concerne seulement les véhicules dont le kilométrage est inférieur à 250 000 km au moment de la mise en œuvre de la Trust Building Measure (selon la première éventualité).

SEAT a toujours déclaré qu’effectuer les interventions techniques n’avait aucun effet négatif sur les chiffres de la consommation, les chiffres des émissions de CO2, les performances du moteur, le couple, le niveau d’émission sonore ou la durée de vie du moteur et de ses composants. Toutes les données pertinentes à l’homologation du véhicule resteront valables. Les autorités compétentes ont expressément confirmé que les exigences réglementaires sont respectées. Cette confirmation s’applique également aux exigences relatives à la durabilité des systèmes de contrôle des émissions. La Trust Building Measure n’a aucune incidence sur cette décision.

Avec la Trust Building Measure, SEAT fait clairement comprendre que la mise à jour n’exerce pas une influence négative sur la durée de vie du véhicule. Elle devrait accroître la confiance que portent les clients à l’intervention technique et inciter plus de clients à procéder à la mise à jour de leur voiture.

Les clients recevront prochainement des informations complètes sur les conditions et sur l’étendue de la Trust Building Measure de tous les concessionnaires et ateliers agréés pour leur marque respective.

Quelles marques offrent la Trust Building Measure et quels sont les modèles concernés ?

La Trust Building Measure s’applique à tous les modèles Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA et Volkswagen Commercial Vehicles dotés d’un moteur diesel de type EA189 qui ont bénéficié de l’intervention technique.

Qui peut bénéficier de la Trust Building Measure ?

La Trust Building Measure sera proposée à tous les clients SEAT dont le véhicule est équipé du moteur diesel de type EA189 et qui l’ont mis à jour dans le cadre de l’action de rappel 23S1 à la suite des problèmes du diesel. Elle est seulement possible si le kilométrage du véhicule est inférieur à 250 000 km au moment de la mise en œuvre de la mesure. Enfin, le client doit présenter la preuve que toutes les réparations et les entretiens recommandés par le constructeur ont bien été effectués (le véhicule doit disposer d’un historique d’entretien complet).

La Trust Building Measure est également possible pour tous les clients dont le véhicule admissible a déjà bénéficié de l’intervention technique, et ce, à partir du moment où ils l’ont effectivement effectuée (à condition que toutes les autres exigences de la mesure soient respectées). La Trust Building Measure est liée au numéro de châssis du véhicule et est étendue à un nouveau propriétaire si le véhicule est vendu dans la période de 24 mois au cours de laquelle la mesure est valable.

La Trust Building Measure est valable dans le monde entier à l’exception des États-Unis, du Canada et de la Corée du Sud, qui sont soumis à d’autres réglementations.

Quels sont les éléments couverts par la Trust Building Measure ?

Elle couvre un total de 11 composants du système de recyclage des gaz, du système d’injection de carburant et du système de post-traitement des émissions, à savoir la sonde Lambda, le détecteur de température, la soupape de commutation pour le recyclage des gaz, la soupape de recyclage des gaz, le capteur de pression différentielle de recyclage des gaz, l’injecteur, la pompe haute pression, le répartiteur de carburant, le clapet régulateur de pression, le capteur de pression et les conduites d’injection.

La Trust Building Measure n’influence pas la position de SEAT : les interventions techniques n’ont aucun impact négatif sur la durée de vie du moteur ou de ses composants. Les autorités compétentes ont confirmé que les solutions techniques respectent toutes les dispositions légales et n’ont aucun effet négatif sur les chiffres de la consommation, les chiffres des émissions de CO2, les performances du moteur, le couple et le niveau d’émission sonore.

Quelles sont les conditions de la Trust Building Measure ?

1) La Trust Building Measure

  • ne peut être réalisée, évaluée et appliquée que par un concessionnaire agréé,
  • n’est valable que pour les plaintes se rapportant aux matériaux utilisés et aux interventions effectuées sur les composants suivants du système de recyclage des gaz, du système d’injection de carburant et du système de post-traitement des émissions : la sonde Lambda, le détecteur de température, la soupape de commutation pour le recyclage des gaz, la soupape de recyclage des gaz, le capteur de pression différentielle de recyclage des gaz, l’injecteur, la pompe haute pression, le répartiteur de carburant, le clapet régulateur de pression, le capteur de pression et les conduites d’injection,
  • ne couvre pas les véhicules de remplacement, les paiements en espèces, les dégâts, etc.

2) à condition que

  • le véhicule doté du moteur de type EA189 ait répondu à l’action de rappel 23S1,
  • le véhicule ait bien été entretenu conformément au calendrier des entretiens, des mises à jour et des rappels requis par SEAT,

3) et à condition qu’aucun des éléments suivants ne s’applique :

  • Il y a de l’usure naturelle, le véhicule est abîmé à cause de l’usure.
  • Le propriétaire ou un partenaire de service ou un concessionnaire non agréé n’a pas correctement réparé ou entretenu le véhicule (des pièces non authentiques ont par exemple été utilisées, etc.).
  • Les instructions d’utilisation et d’entretien du véhicule, renseignées par exemple dans le mode d’emploi, n’ont pas été respectées.
  • Le véhicule a été endommagé par un tiers ou par des conditions externes comme un accident, une tempête/la grêle, des inondations, etc. qui ont provoqué le problème dont se plaint le client.
  • Des problèmes au filtre à particules sont survenus parce qu’il est saturé.
  • Des pièces ont été intégrées au véhicule ou le véhicule a été modifié de manière non autorisée (tuning, chip-tuning, etc.).
  • Le véhicule n’a pas été utilisé correctement (participation à des compétitions de sport automobile ou chargement excessif).
  • Le propriétaire du véhicule n’a pas introduit sa plainte dans un délai raisonnable.
  • Le propriétaire du véhicule n’a pas donné l’occasion à SEAT de traiter le problème dans un délai raisonnable.