VÉHICULES EN FIN DE VIE

NOTRE VISION RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT

L’énergie et les matières premières sont des ressources limitées de notre planète. SEAT met donc un point d’honneur à les utiliser de manière responsable.

C’est pourquoi une de nos priorités est d’œuvrer à mettre en place une économie circulaire : pour qu’à la fin de leur vie utile, les produits ne soient plus mis au rebut, mais réutilisés comme matière première.

Notre gestion environnementale se veut globale et s’articule dès lors en trois phases : elle commence dès la conception et la production des modèles, se poursuit par l’optimisation de l’assistance technique SEAT et prend fin avec une reconversion adaptée des véhicules et de leurs pièces à la fin de leur vie utile.


REVALORISATION


Production respectueuse de l’environnement et design favorisant le recyclage

La réutilisation, la récupération des pièces détachées, le respect de l’environnement au moment de traiter les véhicules et la réduction des déchets sont des aspects importants de la revalorisation des véhicules arrivés en fin de vie.

Pour l’optimiser, certains facteurs sont pris en compte dès la conception d’un nouveau véhicule et tout au long de sa mise au point, à savoir :

  • Éviter l’utilisation de substances nocives pour l’environnement
  • Maximiser le recours aux matériaux recyclés
  • Privilégier les matériaux recyclables
  • Concevoir des assemblages simples et rapides à démonter
  • Marquer toutes les pièces pour faciliter leur désassemblage



RÉDUCTION DES DÉCHETS

Traitement responsable des véhicules en fin de vie

Afin d’optimiser le traitement des véhicules en fin de vie et de s’assurer qu’il respecte l’environnement, SEAT et d’autres producteurs ont créé l’International Dismantling Information System (IDIS), qui fournit des informations sur le prétraitement et le démontage en vue de permettre aux entreprises chargées du démantèlement des véhicules de réduire au maximum leur empreinte environnementale et de remplir les obligations légales dans le cadre de la directive européenne sur les véhicules hors d’usage. La base de données IDIS contient des instructions spécifiques pour un traitement le plus adéquat et responsable possible de chaque modèle – ce qui recouvre aussi la mise au rebut des composés liquides, tels que l’huile, le carburant et le liquide de refroidissement – et le démontage des principales pièces pouvant être recyclées.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site internet ww.idis2.com


Procédure

Lorsque le dernier propriétaire d’un véhicule décide de mettre fin à sa durée de vie, ce dernier est transféré vers une installation de traitement agréée en vue d’entamer une procédure de gestion.

Lorsque le volet administratif est rempli, le véhicule est décontaminé. Ce procédé consiste à isoler les composants et les substances dangereuses de manière contrôlée, afin d’éviter toute contamination du sol, de l’eau et de l’air. Une fois séparés du véhicule, certains composants tels que l’huile, le liquide de frein, la batterie, le catalyseur et le liquide de refroidissement sont stockés de manière distincte dans des conteneurs sellés spécialement prévus à cet effet avant d’être traités conformément aux exigences légales applicables.

Après décontamination, le véhicule n’est plus considéré comme un déchet dangereux et la récupération des éléments revalorisables peut alors commencer.

La fraction métallique est séparée en métaux ferreux et non ferreux en vue d’être vendue.

La fraction restante contient divers matériaux pouvant être utilisés comme matières premières une fois triés et traités : c’est ce qui constitue la base des technologies post-fragmentation.

Ces technologies représentent une alternative au démantèlement des véhicules hors d’usage et font partie de la stratégie de SEAT. Elles devraient, dans un avenir proche, être appelées à s’étendre à différents pays de l’UE.

Tous les modèles SEAT sont conçus, mis au point et produits en tenant compte des principes énoncés dans la directive 2000/53/CE, en vue de s’assurer qu’ils puissent atteindre un taux de recyclage d’au moins 95 %. La remise en état des pièces et assemblages usagés (moteur, boîte de vitesse) représente dès lors une contribution supplémentaire à l’utilisation rationnelle des ressources existantes, sans compter qu’elle vous permet de profiter de prix très raisonnables pour la réparation de votre SEAT.


SYSTÈME DE REPRISE DES VÉHICULES EN FIN DE VIE

Depuis le 1er janvier 2007, la mise au rebut de tous les véhicules concernés par la directive, quelle que soit la date de leur première immatriculation, doit être assumée par le producteur. Cela signifie qu’il incombe à SEAT et ses importateurs de s’assurer que les véhicules en fin de vie seront pris en charge par une installation de traitement agréée sans entraîner aucun frais pour leur dernier propriétaire.

C’est pourquoi nos importateurs ont mis au point un système de reprise en vue d’offrir un service gratuit à leurs clients. Ce service répond à toutes les exigences imposées au producteur et aux importateurs, comme énoncées dans la directive.

Pour en savoir plus sur la directive VHU, rendez-vous sur ec.europa.eu


 

Contactez le concessionnaire le plus proche pour savoir où déposer votre voiture lorsqu’elle doit être démontée.