Plusieurs personnalités politiques, dont le premier Ministre Mariano Rajoy, se sont montrées très intéressées par les nouveautés présentées par SEAT au salon de l'automobile de Barcelone. Outre M. Rajoy, le stand de la société a reçu la visite d'autres hommes politiques tels que le président du gouvernement catalan, Carles Puigdemont ; le ministre de l'Énergie, Álvaro Nadal et le maire adjoint de Barcelone, Jaume Collboni.

Au salon de l'automobile de Barcelone, SEAT a offert au public un aperçu assez précis des développements de la voiture connectée que la société avait annoncés lors de la récente édition du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC). Après une présentation de ses technologies dernier cri aux professionnels, le salon de l'automobile de Barcelone était l'occasion pour SEAT de les faire découvrir au grand public lors d'un événement populaire. La société a également profité de ce grand rassemblement du monde automobile pour poursuivre la promotion de son écosystème de connectivité.

Several political figures, headed by Spanish Prime Minister Mariano Rajoy

La société a également profité de ce grand rassemblement du monde automobile pour poursuivre la promotion de son écosystème de connectivité, qu'elle entend étendre avec des projets et des accords tels que ceux conclus avec Waze et Saba.

Les autorités se sont montrées intéressées par les développements de la marque en matière de produits et de connectivité. Outre l'attention portée aux véhicules présentés par SEAT au salon (l'Ateca FR, la nouvelle Ibiza et la nouvelle Leon Cupra), les visiteurs ont aussi pu tester le simulateur illustrant la conduite du futur en réalité augmentée 4D. Ils ont pu admirer l'exercice de design en hommage à la SEAT 600, créé par le constructeur pour célébrer le 60e anniversaire de ce modèle emblématique, ainsi qu'une moto Ducati et le trophée de la Coupe du Roi exposés sur le stand.

Entre autres annonces, SEAT a évoqué le projet de la nouvelle appli Waze pour Android Auto, dont Google envisage le lancement de la version bêta dans quelques semaines. Elle sera disponible dans tous les véhicules SEAT équipés de Full Link, et les visiteurs du salon ont pu la voir pour la première fois sur le stand SEAT.

La marque a aussi signé un accord avec Saba pour la fourniture de nouveaux services liés au stationnement dans le cadre de l'écosystème de mobilité de ses véhicules. Les deux partenaires collaboreront notamment sur un système de réservation et de paiement de stationnement et étudieront des services potentiels pendant les temps d'arrêt du véhicule, tels que la livraison de courses ou le plein de carburant.

Connected Hub

SEAT était également présente dans le Connected Hub, un espace dédié aux solutions nouvelles dans le domaine de la connectivité, de la mobilité intelligente et des nouveaux modèles et tendances du secteur. Dans ce cadre, durant le Demo Day, cinq start-ups partenaires du programme d'accélération SEAT Accelerator by Conector ont pu présenter leurs projets à des investisseurs, à des experts et à d'autres sociétés. Le Demo Day marque la fin d'une période de cinq mois au cours desquels les start-ups Boonder, GOI, Innroute, Open.Car et Kiwicar ont bénéficié du soutien de mentors pour développer leur réseau de contacts, avec l'aide de SEAT, afin de consolider leur modèle commercial et de mieux définir leurs futurs défis en termes de marché, de produit, de tendances de chiffre d'affaires ou de besoins d'investissement, entre autres.

Cet espace a aussi accueilli un groupe de discussion autour de l'Industrie 4.0, dans lequel des experts de différents constructeurs automobiles produisant en Espagne ont expliqué les progrès de leurs usines en matière de numérisation. Francisco Requena, responsable de l'innovation et des usines intelligentes était présent au nom de SEAT. Il a détaillé comment la société compte automatiser et faire passer au numérique l'usine de Martorell, afin de l'adapter à l'industrie 4.0.