Le constructeur a gagné 254 millions d’euros en 2018, soit une augmentation de 33,4 %.

SEAT affiche les meilleurs résultats de son histoire en 2018 après avoir vu son bénéfice opérationnel grimper de 33,4 % pour atteindre le chiffre record de 254 millions d’euros (contre 191 millions d’euros en 2017). Selon les résultats présentés hier par le Groupe Volkswagen, SEAT a terminé l’année avec le chiffre d’affaires de 10,202 milliards d’euros, soit 3,1 % de plus qu’en 2017 (9,892 milliards d’euros). Il s’agit du chiffre le plus élevé dans l’histoire de l’entreprise.

Le bénéfice opérationnel de SEAT a été soutenu par les ventes record de 2018 ainsi que par la commercialisation de modèles dont la marge bénéficiaire est plus élevée. En 2018, SEAT a vendu 517 600 véhicules, soit 10,5 % de plus que l’année précédente.

Luca de Meo, président de SEAT, a indiqué : « 2018 est une nouvelle année record. Notre situation financière n’a jamais été aussi bonne grâce aux chiffres de vente qui témoignent de la confiance accordée par nos clients. Nous avons réalisé le premier cycle de la modification de notre gamme avec le lancement de la SEAT Tarraco et nous commencerons bientôt la deuxième phase avec l’ambition de devenir l’un des acteurs majeurs dans les domaines de l’électrification, de la connectivité et de la mobilité partagée. Dans le même temps, nous faisons aussi face à des défis et à des incertitudes provenant des objectifs de réduction des émissions et de la situation macroéconomique. »

En outre, Holger Kintscher, vice-président pour les finances, l’informatique et l’organisation, a déclaré : « En 2018, SEAT a enregistré son meilleur bénéfice opérationnel pour la troisième année consécutive. L’un des facteurs qui expliquent ce résultat est notre programme coût/efficience strict. Nous avons intensifié ce programme pour investir dans l’électrification de l’entreprise et dans la réduction des émissions de CO2. »

L’Arona a stimulé les ventes de SEAT en 2018. Au cours de sa première année de commercialisation entière, la marque a vendu près de 100 000 exemplaires de ce nouveau SUV urbain, qui s’est établi comme le troisième modèle le plus vendu du constructeur. L’Arona devient ainsi en plus des SEAT Ibiza, Leon et Ateca l’un des quatre piliers de la marque et a contribué aux chiffres de vente record de certains pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Autriche, la Suisse, l’Israël et le Maroc. Les ventes dans le monde ont continué d’afficher une croissance à deux chiffres au début de l’année 2019 pour atteindre un volume record de 88 900 véhicules livrés, ce qui correspond à une hausse de 12,8 % par rapport à la même période en 2018.

Le chiffre d’affaires dépasse les 10 milliards d’euros et établit un nouveau record .

En outre, la production totale de véhicules SEAT a grimpé de 10,2 % en 2018 pour s’établir au chiffre record de 528 300 unités. En 2018, SEAT construisait ses véhicules à Martorell, Kvasiny et Mladá Boleslav (République tchèque), Palmela (Portugal), Bratislava (Slovaquie) ainsi qu’à Wolfsburg (Allemagne), où la production de la nouvelle SEAT Tarraco a commencé.