En 2016, SEAT a clôturé l’exercice sur une augmentation des ventes pour la quatrième année consécutive. Le constructeur a en effet commercialisé 410 200 véhicules, ce qui représente une hausse de 2,6 % par rapport à 2015 (400 000) et un record depuis 2007. Les ventes de SEAT ont ainsi augmenté de 27,8 % en quatre ans, avec 89 200 véhicules de plus qu’en 2012 (321 000). La demande a été boostée par la nouvelle SEAT Ateca, la marque ayant écoulé 24 200 unités de son premier SUV depuis son arrivée en concession en juillet dernier. Le lancement réussi de l’Ateca a dès lors entraîné une augmentation des ventes de 5,3 % pour le second semestre de 2016.

Les résultats de l’Ateca s’inscrivent en parallèle d’une croissance des ventes pour la SEAT Alhambra et la SEAT Leon, qui ont clôturé l’année sur un record historique. Le monovolume de la marque, qui fêtait justement son 20e anniversaire, a en effet enregistré une hausse à deux chiffres (13,6 %), s’écoulant à 30 700 exemplaires. Quant à la Leon, ses ventes ont augmenté de 3,0 % pour atteindre 165 000 unités. Le modèle réalise ainsi sa meilleure performance depuis sa sortie en 1999 et devient le plus vendu de la marque. La SEAT Ibiza honore par ailleurs le terme de sa quatrième génération d’un très bon volume de vente, puisqu’il s’en est écoulé 152 000 unités en 2016, ce qui représente une légère baisse par rapport aux chiffres de 2015 (- 0,9 %).

Le président de SEAT Luca de Meo a fait part de sa satisfaction quant aux résultats : « Notre offensive produit vient à peine commencer, et nos performances portent déjà leurs fruits, nous permettant une nouvelle fois de clôturer l’année sur un résultat positif. Le lancement de l’Ateca nous permet d’aborder l’avenir avec optimisme : il est déjà le troisième modèle de la marque, et sa contribution aux ventes devrait se remarquer encore bien davantage cette année. » À propos de 2017, Luca de Meo a également déclaré : « La nouvelle Leon, la cinquième génération d’Ibiza et la nouvelle Arona nous mettent en position de viser une augmentation du volume de vente : 2017 promet d’être une année exceptionnelle pour SEAT. »

Un volume de 320 000 véhicules rien qu’en Europe de l’Ouest

SEAT a clôturé l’année sur un bilan positif dans cinq grands pays européens.

Les ventes de SEAT en Europe occidentale ont atteint 319 000 unités, soit 2,2 % de plus qu’en 2015 (312 800), grâce à un regain d’intérêt de certains marchés, tels que l’Autriche (+ 12,9 %), la Suède (+ 31,3 %) et le Portugal (+ 17,0 %). La marque enregistre ainsi ses meilleurs résultats dans la région depuis 2007. SEAT a également clôturé l’année sur un bilan positif dans cinq grands pays européens. En Allemagne, le principal débouché de la marque, les ventes ont augmenté de 2,5 % pour atteindre 90 000 unités ; vient ensuite l’Espagne, où 77 200 véhicules ont été écoulés (+ 0,1 %). Le Royaume-Uni et la France, représentant respectivement les troisième et cinquième marchés de SEAT, ont enregistré une hausse de 0,5 %, pour atteindre un volume de 47 400 et 22 500 véhicules vendus. En septième place, l’Italie a quant à elle vu ses ventes augmenter de 3,9 %, pour un total de 16 500 unités. 

Un record historique en Turquie et en Israël

En Europe de l’Est, les ventes ont été tirées vers le haut grâce à la croissance enregistrée en Pologne (+ 22,0 %), le premier marché de SEAT dans la région, et en Hongrie (+ 11,1 %), générant une hausse globale de 8,2 % pour atteindre les 28 200 véhicules (contre 26 100 en 2015), soit le meilleur résultat de la marque depuis 2008. Les ventes ont par ailleurs augmenté de 3,2 % en République tchèque, où l’entreprise a enregistré un record inédit.

À propos de record, SEAT s’est une nouvelle fois surpassée en Turquie et en Israël. La Turquie, qui représente son sixième marché, a en effet enregistré la croissance la plus fulgurante, se chiffrant à 41,7 %, pour clôturer sur la vente de 19 700 véhicules, soit 5 800 de plus qu’en 2015. En Israël, les ventes ont progressé de 6,2 % pour atteindre le chiffre inédit de 8 000 unités vendues. Au Mexique, quatrième pays au palmarès de la marque, SEAT a par ailleurs écoulé 24 500 véhicules, soit 1,5 % de plus que l’année précédente.

Enfin, SEAT a étendu l’année dernière ses efforts marketing à Singapour et Maurice, deux nouveaux marchés qui rejoignent ainsi la Moldavie et la Palestine, où elle avait déployé sa présence en 2015.

L’année 2017 verra la poursuite de l’offensive produit de SEAT, entamée avec le lancement de l’Ateca. La nouvelle version de la Leon sera disponible en concession dès le mois de janvier, suivie de la cinquième génération de l’Ibiza au cours du premier semestre, puis de la nouvelle SEAT Arona. Le lancement de l’Ateca a déjà un impact positif sur les ventes à la clientèle, de même que sur les résultats financiers de l’entreprise. Sur les neuf premiers mois de 2016, l’entreprise a réalisé un résultat d’exploitation de 137 millions d’euros, soit un chiffre 11 fois supérieur à celui enregistré au cours de la même période l’année précédente.

Actualité des concessions

SEAT a clôturé 2016 sur diverses rénovations. Mises en œuvre sur 60 % du réseau, elles ont permis à plus de 1 700 concessions et showrooms d’arborer la nouvelle image de la marque. Ce remaniement traduit à la fois l’identité de l’entreprise et le branding SEAT et symbolise les valeurs de l’enseigne tout en créant un environnement ouvert et accueillant.