« Il faut une voiture qui dégage de la personnalité, de la force et du prestige »

Telle était la mission confiée par Alejandro Mesonero, directeur du design chez SEAT, à son équipe. Mais comment transformer un mélange de peinture et de mica broyé en une élégante couleur ? Ou quelle sélection de tissus apportera de la sophistication à l’intérieur d’une voiture ? 

Maintenant que la SEAT Tarraco s’est dévoilée au monde, nous découvrons ce qui se cache derrière le processus de création de ce type de véhicule ainsi que les clés de ce qui va devenir le nouveau langage de design de l’entreprise.

Le coup de foudre

65 % des acheteurs de SUV fondent leur décision sur le design extérieur. En fait, les lignes représentent un des traits caractéristiques des SUV : « Elles sont plus agressives, plus puissantes et plus imposantes », explique Xavier Villanueva, designer chargé du design extérieur de la marque. L’avant est une des parties les plus importantes de la SEAT Tarraco : « La calandre est plus verticale par rapport à d’autres types de véhicules. Cette position donne à ce premier grand SUV un capot plus allongé et des lignes verticales musclées », ajoute-t-il. 

De nouveaux défis pour les designers.

Des lignes extérieures élégantes et musclées sont des éléments clés dans la conception de ces véhicules

L’habitacle d’un SUV est comparativement plus spacieux que celui d’autres modèles. Ces nouveaux volumes constituent un défi pour l’équipe de design : « Les clients recherchent le bon équilibre entre le confort, l’ergonomie, la performance... C’est un autre aspect à prendre en compte lorsque l’on dessine un SUV », enchérit Daniel Hervás, directeur du design intérieur de l’entreprise. Dans le cas particulier de la SEAT Tarraco, intégrer un écran flottant relevait véritablement du défi pour l’équipe : « En dépit de ses dimensions, nous devons nous assurer que les lignes de la console centrale ne perdent pas leur légèreté », conclut Daniel Hervás.

La personnalité à travers un pigment

« Les dimensions, la silhouette et l’objectif déterminent complètement la gamme de couleurs de chaque modèle. Chaque segment arbore ses propres couleurs », explique Jordi Font, designer du département Color&Trim de SEAT. La palette d’un SUV doit exprimer « sécurité et protection ». « Il demande des nuances sobres ou métallisées et, en fonction de ses dimensions, vous pouvez jouer avec des attributs comme un toit bicolore ou certains éléments de finition », ajoute Jordi Font. La palette de couleurs de la SEAT Tarraco comprend huit teintes « qui lui insufflent l’ADN élégant qui définit sa personnalité », conclut-il.

Paré pour l’occasion

Une fois la finition du plus grand SUV SEAT choisie, les designers ont travaillé avec des matériaux haut de gamme : « Nous avons sélectionné des tissus mélangés et, pour la première fois, des éléments de finition chromés mats qui confèrent à la voiture une touche de sophistication supplémentaire », explique Amanda López du département Color&Trim. Pour vérifier les multiples combinaisons du design intérieur, ils ont eu recours à la réalité virtuelle.

La réalité virtuelle, la meilleure ressource.

Que ce soit pour définir le style intérieur, les lignes extérieures ou les aspects aérodynamiques, cette technologie joue un rôle de plus en plus déterminant : « Avant, avec les rendus, les designers pouvaient voir leur travail avec 60 % de réalisme. Grâce à la virtualité, ce chiffre atteint 90 %. Ceci permet d’économiser beaucoup de temps », déclare Manel Garcés, responsable Visualisation chez SEAT. Grâce aux réunions et au travail conjoint, le département Visualisation offre les outils nécessaires pour optimiser le travail des designers : « En très peu de temps, l’équipe chargée du design intérieur voit en 3D ce qu’elle vient d’esquisser il y a quelques minutes à peine », ajoute Manel Garcés.

Quatre modeleurs et plus de 320 heures

Malgré le recours aux nouvelles technologies, réaliser un modèle en argile reste essentiel pour apprécier pour la première fois les dimensions taille réelle du nouveau véhicule. Plus de 5 000 kilos d’argile ont été utilisés pour donner forme à la SEAT Tarraco, le plus grand défi ayant été de « contrôler les volumes et les proportions d’une voiture si imposante », explique Carlos Arcos, modeleur chez SEAT.

Posez les crayons

Le travail de tout le département se termine par l’étape de la configuration définitive (freeze design), une réplique en résine de ce que sera le véhicule final et qui servira ensuite pour l’approbation des lignes du nouveau modèle. C’est la dernière étape du processus de design. À partir de ce moment, la balle passe dans le camp des ingénieurs.